Aperçu des sections

  • Généralités

    PROJET CASDAR « MULTICONTAMINATION »

    Le projet vise à anticiper et gérer de manière optimale la multicontamination des grains ou graines en plein champ (céréales et oléagineux), à la fois par les mycotoxines de Fusarium et par les éléments traces (principalement As, Cd, Pb). Cette approche multicontaminants n’a jamais été conduite sur des mêmes parcelles. Elle permettra de recueillir des données descriptives et explicatives des contaminations en plein champ et des effets croisés.

    • Résumé

      Les mycotoxines et les éléments traces sont des contaminants dont la teneur dans les organes récoltés est réglementée pour l’alimentation animale et humaine. L’enjeu global du projet concerne donc la gestion des risques sanitaires pouvant avoir un impact sur la santé des consommateurs. Le durcissement des règlementations européennes entraîne la nécessité de mieux connaître l’état et le déterminisme de cette contamination. Le projet vise ainsi à anticiper et gérer de manière optimale la multicontamination par les éléments traces et les mycotoxines. Cette approche multicontaminants qui, à notre connaissance, n’a jamais été conduite, permettra de recueillir des données descriptives et explicatives des contaminations en plein champ et de leurs effets croisés. Le projet se focalisera sur les mycotoxines de Fusarium et les éléments traces règlementés : cadmium, plomb et arsenic.

      L’objectif central du projet est de mettre en évidence des situations conduisant à un risque de contamination des productions végétales de grande culture, d’identifier des facteurs explicatifs de ces contaminations (facteurs sol, climat ou conditions de culture) et de proposer des bonnes pratiques pour les limiter. Afin de disposer d’une diversité de situations pédologiques et climatiques, les travaux s’appuieront sur un réseau de parcelles pérennes de référence mis en place à l’échelle du territoire national. Les données recueillies sur ce réseau seront synthétisées dans une base de données explicatives. Pour garantir la reproductibilité du prélèvement et la traçabilité des échantillons et mesures, un guide d’échantillonnage des végétaux sera défini et validé pour une analyse multicontaminants et utilisé sur le réseau de parcelles. A partir d’expérimentations dédiées, des indicateurs prédictifs précoces des niveaux de contamination des cultures en plein champ seront construits et testés sur une partie du réseau présentant le maximum de variabilité.

      Pour mener à bien ce projet, l’ACTA, le CETIOM, ARVALIS-Institut du végétal, la Chambre Régionale d’Agriculture d’Aquitaine, l’EPLEFPA des Pyrénées-Atlantiques, l’ENITA de Bordeaux, l’Université de Pau et des Pays de l’Adour-LCABIE et l’INRA (trois unités de recherche, deux unités de services et six unités expérimentales) se sont associées pour apporter leur expertise et réaliser des expérimentations communes.

      Les résultats attendus sont :

      • Un guide de bonnes pratiques agricoles à destination des professionnels agricoles, répondant à leurs attentes en termes de conseil et d’accompagnement dans l’anticipation et la gestion optimale de la contamination naturelle des grains ou graines en plein champ par les mycotoxines de Fusarium et les éléments traces (As, Cd et Pb),
      • Un protocole de prélèvement standardisé de l’échantillon végétal sur une même parcelle pour une analyse multicontaminants pouvant être normalisé,
      • Un protocole de traitement standardisé de l’échantillon,
      • Une banque d’échantillons d’après un cahier des charges défini,
      • Une base de données descriptives et explicatives de teneurs en éléments traces et mycotoxines,
      • Des valeurs seuils de niveaux de contamination en éléments traces conduisant à une augmentation du risque de synthèse de trichothécènes,
      • Des relations entre des paramètres climatiques ou pédologiques et la contamination des grains ou graines en mycotoxines et éléments traces,
      • Des outils de diagnostic précoces.
    • Guide d’échantillonnage de grains de blé et de tournesol dans la parcelle pour la détermination de la concentration en Eléments Trace Métalliques (ETM)

      Version pour validation opérationnelle.

      Ce guide d’échantillonnage permet de définir l’ensemble du matériel et toutes les opérations nécessaires aux bonnes pratiques de prélèvement depuis la préparation du matériel au laboratoire jusqu’à l’envoi des échantillons à un laboratoire d’analyse dans le but de déterminer les concentrations en Eléments Trace Métalliques (ETM) dans des grains de blé et de tournesol de parcelles de grandes cultures.
      Il a été élaboré collectivement dans le cadre d’un groupe de travail du RMT QUASAPROVE soutenu financièrement par le Compte d’Affectation Spéciale « Développement Agricole et Rural » (CASDAR) et la région Aquitaine.

      Les participants à son élaboration sont :

       S. FAUCHER (UPPA - LCABIE)
       M. BARBASTE (INRA Bordeaux - USRAVE)
       P. SOULE (INRA Bordeaux - USRAVE)
       A. GAVALAND (INRA Toulouse - Unité expérimentale d’Auzeville-Tolosane)
       P. CHERY (Bordeaux Sciences Agro)
       E. DONNAT (ACTA)
       C. CUGNET (UPPA - LCABIE)
       G. LESPES (UPPA - LCABIE)

    • Manuel pratique pour l’anticipation et la gestion optimale de la contamination naturelle des grains ou graines en plein champ par les mycotoxines de Fusarium et les éléments traces

      Décembre 2014

      Quels sont les objectifs du manuel ?
      Devant les obligations réglementaires (EC 1881/2006 et EC 32/2002), l’agriculteur
      peut éprouver des difficultés à trouver des informations synthétiques claires sur les
      contaminations en mycotoxines et éléments traces métalliques, qui l’aident à mieux
      comprendre les relations entre les facteurs pédologiques, climatiques et
      agronomiques pour la maîtrise des niveaux de contamination élevés.


      A qui est destiné le manuel ?
      Le manuel est à destination des agriculteurs, des conseillers qui les encadrent et des
      professionnels de la formation et de l’enseignement technique et supérieur.


      Comment utiliser le manuel ?
      Le manuel propose des fiches pour les deux types de contaminant : mycotoxines et
      ETM, qui se déclinent selon trois thèmes : Généralités (série A), Facteurs explicatifs
      (série B) et Outils et méthodes (série C).

    • Journée de restitution - 1er décembre 2014

      Les actes sont disponibles à partir de cette adresse (rubrique Evènements --> 5èmes rencontres) :

      http://www.quasaprove.org/moodle/course/view.php?id=113