Aperçu des sections

  • Généralités

    Apports du RMT et motivations

    Au plan socio-économique, des progrès sur la maîtrise de la qualité et la sécurité sanitaire des POVGC sont indispensables pour pérenniser des débouchés tant pour les utilisateurs industriels que pour garder une place majeure sur le marché international des POV de longue conservation (céréales, légumineuses, oléagineux et dérivés).

    La création du RMT ‘QUASAPROVE’ correspond à des enjeux socio-économiques importants et l’activité de ce réseau apportera de la valeur ajoutée au potentiel d’études et de R&D sur la qualité et la sécurité sanitaire des POVGC en développant les tâches suivantes :

    - Organisation de la concertation entre les instituts techniques agricoles et agroalimentaires, la recherche publique, l’enseignement supérieur et les représentants du secteur coopératif sur des thèmes de recherche transversaux concernant la qualité sanitaire des produits d’origine végétale de grandes cultures en vue de l’identification des besoins d’études ou de recherche ou l’aide à l’élaboration de projets communs (en réponse aux appels à projets des organismes de financement nationaux ou régionaux) ;

    - Animation des échanges d’information scientifique et technique disponible sur la qualité sanitaire des POVGC entre les instituts techniques agricoles et agroalimentaires, la recherche publique, l’enseignement supérieur et les représentants du secteur coopératif, en vue du transfert de connaissance et/ou pour faciliter la définition de mesures ou la diffusion d’outils de maîtrise des dangers de contaminants alimentaires (système d’aide à la décision, info service professionnel …) ;

    - Organisation de la restitution aux professionnels des secteurs agricoles et agroalimentaires des éléments sur l’avancée des connaissances scientifiques et techniques concernant les différents problèmes associés à la présence de contaminants alimentaires dans les produits d’origine végétale de grandes cultures (organisation de formations techniques, colloques et séminaires …) ;

    - Amélioration de la méthodologie des plans de surveillance des contaminants, en particulier au niveau de l’origine des contaminations (au stade de la production et de la conservation des produits bruts), pour une meilleure représentativité des risques d’exposition aux contaminants présents dans les POVGC (en amont de la chaîne alimentaire) ;

    - Soutien à la contribution d’experts du RMT aux études pré-normatives, de démonstration ou de validation de nouveaux outils ou de méthodes alternatives limitant les risques de contamination des POVGC et des aliments dérivés par des contaminants ou des organismes indésirables (au niveau national, européen ou international).